Sur le même sujet...

Régime BARFConvient pour les chiens

Régime alimentaire

Certains chiens voient leur état s’améliorer simplement en supprimant les céréales de leur régime alimentaire. Ceci nécessite la préparation d’un menu fait maison puisque tous les aliments industriels contiennent des céréales. Gardez à l’esprit qu’il est très important qu’un chien avec de l’arthrose reste mince. Un excès de poids contribue au problème et à sa progression.

Si vous nourrissez votre chien avec BARF ou Raw Feeding, voici quelques notes d’un séminaire du Dr. Ian Billinghurst, assorties de quelques commentaires :

  • Pas de céréales. Ces dernières augmentent l’inflammation.
  • Ne laissez pas votre chien grossir. Si nécessaire, arrêtez les hydrates de carbone, réduisez l’apport en graisse en donnant de la viande maigre, augmentez la quantité de fibres en donnant plus de légumes.
  • Pas de nourriture cuite.
  • Pas de produits laitiers, sauf fermentés (le yaourt et le cottage cheese sont excellents).
  • Dans la purée de légumes, préférez les fruits colorés. Billinghurst mentionne les fruits tropicaux tels que la papaye ou la mangue. Ne donnez pas d’oignons, de piments, de tomates ou d’aubergines. Evitez les oranges. Les légumes à favoriser sont le céleri (très bon), les carottes, le persil, les asperges, le brocoli, la coriandre et l’ail.
  • Le cartilage issu des gros os est bénéfique.
  • Le vinaigre de cidre peut aider.
  • Utilisez de l’ascorbate de calcium ou du l’ascorbate de sodium plutôt que de l’acide ascorbique qui peut être irritant pour le système digestif.
  • Poisson (riche en acides gras oméga-3).

Il est important que les chiens souffrant d’arthrose aient un apport suffisant, mais pas excessif, en vitamine D, en calcium et en magnésium. Avec une diète crue, il peut être utile de donner de l’huile de foie de morue (vitamine D) et du magnésium. Si le régime inclus des os charnus crus, ceux-ci ne devraient pas dépasser 50% du régime alimentaire (ndlt : 50% c'est vraiment beaucoup, vous pouvez diminuer cette quantité en fonction des besoins de votre chien). Si votre régime n’inclut pas d’os, vous devez supplémenter en calcium à hauteur d’environ 2000 mg par kilo de nourriture (1 cuillère à café de coquille d’œuf broyée contient environ 2000 mg de calcium).

 

Suppléments naturels

Glucosamine et autres glycosaminoglycanes

La glucosamine est un complément qui aide à la reconstruction des cartilages et à la restauration du fluide synovial (sécrétion servant à lubrifier les articulations). Ces types de suppléments peuvent être utiles tant au niveau de la prévention que du traitement. Notez qu’ils traitent le problème lui-même et pas seulement les symptômes. Ces produits incluent le sulfate de glucosamine, la glucosamine HCI, le sulfate de chondroïtine, l’extrait de moule verte, le concombre de mer (non recommandé car il s’agit d’une espèce en danger), d’autres formes de cartilage, de la protéine de collagène hydrolysée (gélatine), ainsi que les produits injectables tels que l’Adequan (USA) ou le Cartophen (autres).

Notez que ces suppléments sont plus efficaces s’ils sont donnés hors des repas (au moins une heure avant ou deux heures après), mais peuvent être donnés avec la nourriture si l’on préfère. Ces suppléments peuvent aussi se révéler plus efficaces s’ils comportent une petite quantité de manganèse.
Lorsqu’on donne de la glucosamine et de la chondroitine pour le traitement de l’arthrose, il faut toujours commencer avec une dose dite d’attaque.

  • Petits chiens : 500 mg de glucosamine et 400 mg de chondroitine
  • Chiens moyens : 1000 mg de glucosamine et 800 mg de chondroitine
  • Grands chiens : 1500 mg de glucosamine et 1200 mg de chondroitine

Par la suite, on diminue le dosage. C’est ce qui s’appelle la dose d’entretien. Si vous ne voyez pas d’amélioration, essayez une marque différente. Certains chiens semblent plus sensibles à une marque qu'à l'autre.

 

Anti-inflammatoires naturels

Lorsque la maladie devient symptomatique, l’inflammation est d’ores et déjà présente et vous pouvez donner à votre chien des suppléments qui aident à soulager l’inflammation.

  • Huile de poisson:
    S’il y avait un seul supplément à conseiller pour les chiens qui souffrent d’arthrose, ce serait l’huile de poisson (l’huile de poisson entier comme l’huile de saumon et non de l’huile de foie de morue). L’huile de poisson apporte des acides gras oméga-3 qui aident à réduire l’inflammation. Ils sont bénéfiques quel que soit le régime alimentaire de votre chien. Notez que les acides gras oméga-3 sont fragiles et se détériorent rapidement lorsqu’ils sont exposés à la lumière, à la chaleur ou à l’air. Il n’est donc pas recommandé de donner des aliments enrichis en acides gras oméga-3. Vous pouvez donner quotidiennement 1000 mg d’huile de poisson par 5 kg de poids de corps. Les acides gras oméga-3 utilisent la vitamine E présente dans le corps. Il est donc conseiller de supplémenter en vitamine E à chaque fois que vous supplémentez en huiles de toutes sortes. On donne environ 200 IU de vitamine E pour un chien de taille moyenne.
  • Vitamine E:
    La vitamine E se trouve surtout dans les huiles végétales, plus particulièrement dans l’huile de germe de blé. Les résultats de trois études ayant porté en tout sur 157 sujets (humains) indiquent que de hautes doses de vitamine E (propriétés anti-inflammatoires et anti-oxydantes), en conjonction ou non avec un traitement classique, peuvent réduire la douleur provoquée par l’arthrite rhumatoïde. La dose quotidienne conseillée est de 2000 IU pour les chiens de plus de 25 kg.
    Lorsqu’on administre des doses aussi élevées de vitamine E, cela doit se faire sous suivi vétérinaire afin d’éviter une hypervitaminose E.
  • Vitamine C:
    Des doses élevées de vitamine C peuvent également aider votre animal. Pour connaître la dose, augmentez progressivement jusqu’à ce que les selles deviennent molles puis revenez une étape en arrière pour que les selles soient à nouveau normales. Vous obtenez ainsi la dose maximale pour votre chien. La vitamine C étant hydrosoluble, il n’existe pas de risque d’hypervitaminose.
  • La broméline (une enzyme protéolytique), donnée en dehors des repas.
  • La quercétine (flavonoïde de type flavonol) et les autres bioflavonoïdes. Elle fonctionne mieux quand elle est administrée avec de la broméline. On peut acheter de la quercétine sous forme de compléments et on en trouve dans l’alimentation, notamment dans les pommes, dans le thé, dans les agrumes et dans le brocoli.
  • Boswellie (plante): disponible en comprimés.
  • Yucca (plante). Il fonctionne mieux en teinture qu’en poudre.
  • Curcuma (plante). C’est un anti-oxydant très puissant.
  • Griffe du diable (plante). Disponible sous forme de capsule, ou en poudre. Elle soulage les douleurs.

 

Mise en garde

L’information présentée ici a été glanée dans des livres, sur Internet et grâce à la connaissance et l’expérience des autres. Elle ne remplace en aucun cas l’avis de votre vétérinaire et les médicaments qui sont prescrits à votre animal. Nous fournissons juste d’autres options et d’autres pistes à explorer, notamment celle d’un régime alimentaire adapté. Nous n’abordons pas les questions de la thérapie médicamenteuse ou de la chirurgie. Ne prenez pas de décisions concernant la santé de votre animal en vous basant uniquement sur ce que vous lisez ici.

 

Remerciements

A Mary, webmaster du site DogAware.com pour m’avoir donné l’autorisation de traduire ses pages.

Sur le même sujet...

Suivez-nous...

Facebook Twitter rss

Forum

Forum

Vous avez des questions ? Vous ne savez pas comment débuter ? Ou vous désirez seulement rencontrer des gens qui  nourrisent leur chien avec une alimentation crue ? Venez donc en discuter sur notre forum !

J’ai oublié mon mot de passe Renvoyer l’e-mail de confirmation
M’enregistrer